Pourquoi mon ostéo me dit de ne rien faire après son traitement ?

La question épineuse… pourquoi ? Parce qu’après avoir fouillé sur Google et plusieurs sites d’ostéopathes, retourné les bases de données scientifiques PubMed, ScienceDirect et Pedro, et demandé l’avis de quelques ostéopathes… on trouve enfin… un incroyable VIDE ! 🤷‍♀️

On va essayer de raisonner sur le peu que l’on “trouve” et essayer de réfléchir un peu… 🤔

Photo by John Matychuk on Unsplash

Sur le site de osteodoc il est possible de lire :

Laissez votre corps se reposer et guérir. Bien que votre corps ait retrouvé un état de fonctionnement plus normal, il n’est pas encore guéri. La guérison prend du temps. Traitez votre corps avec respect. Évitez toute activité intense, en particulier les mouvements brusques, pendant un ou deux jours après chaque traitement.

Traduction de Osteodoc.com : After Your Treatment – Lu le 29/09/2019

On ne trouve aucune explication de pourquoi éviter les mouvements brusques pendant un ou deux jours. S’il y avait une lésion réclamant une cicatrisation, les manoeuvres forcées à haute vitesse ne risqueraient-elles pas de les aggraver ? Curieux, non ?


Evitez les activités physiques dites « brutales » (le corps a besoin de temps pour enregistrer toutes les informations reçues lors de la consultation avant de lancer son adaptation. Les activités physiques éprouvantes pour le corps sont donc à proscrire pendant 24h au minimum, l’idéal étant de 48 à 72h).

CYCL’OSTEO : Que faire après une séance d’ostéopathie ? – Pierre-Louis BILLANT – Rédigé le 25/03/2019 – Lu le 29/09/2019

Curieusement, les sportifs, comme les vedettes des grands clubs de football, semblent s’en affranchir de ce délai pour retourner s’entrainer ou aller en match. 💪

Photo by Jeffrey F Lin on Unsplash

Le corps a besoin 2 à 3 jours pour intégrer les informations passives ? Par quels mécanismes ?

Peut-être est-il question de la plasticité cérébrale ? Cela correspond à la capacité des neurones dans notre cerveau à remodeler leurs connexions face à une stimulation ou un changement. Mais que quels changements parle-t-on ? De la représentation du schéma corporel ? De la proprioception (perception de notre position dans l’espace) ?

Photo by John Barkiple on Unsplash

La piste proprioceptive est en effet celle avancée par le site osteopathiemontpellier.fr :

En libérant des tensions corporelles, la posture et la proprioception (perception fine de son corps dans l’espace) doivent se réajuster à ce nouveau schéma corporel.
C’est pour ces raisons qu’on peut se sentir très fatigué après une séance, avoir des courbatures, voir apparaître une légère aggravation du symptôme avant son amélioration.

Que faire (ou pas) après une séance d’ostéopathie ? – Caroline Zumbihl – Rédigé le 09/12/2014 – Lu le 29/09/2019

Ce temps pour ré-intégrer à nouveau le schéma corporel sain (donc supposé habituel…) suppose que l’on est pu mémoriser au préalable un mauvais schéma. Or, quand on consulte en aiguë (sur un problème présent depuis moins de 3 mois), par exemple une douleur cervicale au réveil, le jour même, a-t-on réellement fait cette opération ?

Pour rappel, les courbatures font suite à un exercice physique d’intensité inhabituelle. Un traitement manuel passif, à moins de créer de micro-lésions musculaires, ne peut pas générer de courbatures. Que faut-il conclure ? Est-ce vraiment des courbatures, ce qui soulève des questions sur l’innocuité du traitement… ou est-ce autre chose, mais quoi ? Encore une fois, on tombe sur un vide de réponse…


L’effet rebond

Sur CYCL’OSTEO il est aussi question d’un effet rebond de la douleur, mais nous rassure :

Il ne faut pas s’inquiéter et attendre que votre corps s’auto-régule. Votre corps doit intégrer toutes les nouvelles informations transmises par le traitement ostéopathique. Et cela demande du temps ! Suite à votre consultation, la douleur va diminuer progressivement sur 30 jours, mais c’est dans les 72 premières heures que cette diminution sera la plus importante.

Voltaire

Savez-vous en combien de temps cicatrisent des lésions des tissus mous telles que les entorses de cheville sans rupture (ne nécessitant pas d’importants traitements médicaux) ? La réponse est TROIS SEMAINES, soit une vingtaine de jours !

On aurait alors envie de rappeler Voltaire : “L’art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit”…🍀

Moralité, un problème sans gravité, cicatrise généralement de lui-même.


Le mot de la fin :

En bref, il est commun de voir cette tradition de demander de ne rien faire pendant 2 à 3 jours (voir 1 mois selon les sources). Mais les explications sont très vagues pour les rares existantes, et amènent à plus de questions que de réponses. Bref, les fondements sont très fragiles et aisément réfutables, dignes d’un catalyseur à placebo / effet contextuel (ex : « attendez, ça va marcher »). 🦄

Le risque de ce genre de recommandations est d’amener le patient vers une peur du mouvement (ou kinésiophobie en jargon médical).😱

Par ailleurs, cela laisse le temps pour que la nature fasse son travail de cicatrisation et augmente ainsi les chances d’un résultat positif attribuable au traitement, et donc d’en revendiquer les lauriers… D’autant qu’il est souvent demandé de même ne pas faire d’autres traitements rééducatifs pendant ce temps…

Il n’y a donc aucune justification à prodiguer ce conseil de mise au repos et de stopper les autres traitements. Au contraire, l’exercice physique est un (auto)traitement très efficace dans une multitude de problèmes de santé et est scientifiquement éprouvé… Il devrait donc plutôt être encouragé ! 🤸‍♀️⛹️‍♂️

Photo by Doran Erickson on Unsplash

SOURCES :

  1. After Your Treatment – Osteodoc.com – Mark E. Rosen, Innesa Lagen, Alistair C. Moresi – Date de rédaction inconnue – Lu le 29/09/2019
  2. CYCL’OSTEO : Que faire après une séance d’ostéopathie ? – Pierre-Louis BILLANT – Rédigé le 29/09/2019 – Lu le 29/09/2019


Vincent HODOROABA

Kinésithérapeute D.E & rédacteur de Bouger.science . Aime le science, les arts cliniques, et les sourires de ceux qui (re)découvrent qu'ils peuvent se mouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *